Depuis des siècles, l’or constitue l’une des matières les plus précieuses au monde. Investir dans les pièces d’or est un moyen idéal pour sécuriser son patrimoine. Quels sont les avantages et les problèmes d’un achat de pièces d’or et quelles sont les différentes sortes de pièces d’or ? Ci-après les réponses !

Les avantages d’acheter des pièces d’or

Les premières pièces d’or auraient été frappées vers 600 ans av. J.-C. selon les historiens de la monnaie. Une pièce en or est constituée entièrement ou principalement d’or. Il y a bien des raisons pour lesquelles l’or a été utilisé comme monnaie. Il est liquide et hautement fongible, facile à transporter, fractionnable en unité plus petite ou refondue en unités plus grandes (lingot). Mieux, sa densité supérieure rend difficiles les contrefaçons tandis que sa propriété non réactive garantit sa longévité. À travers le monde entier, les pièces d’or restent la forme de transaction en métal jaune la plus échangée par les particuliers. C’est l’un des moyens les plus sûrs pour placer son argent. En effet, elles ont une forte liquidité. Une chose est sûre, elles ne risquent pas de perdre leur valeur à long terme. En plus, une pièce d’or présente plus de chance de trouver acquéreur, par rapport à un lingot d’or qui nécessite un plus gros investissement. Le coût du traitement aller-retour moyen des pièces d’or est de 7 à 10 %.

Les problèmes avec l’achat de pièces d’or

Une personne qui souhaiterait investir efficacement dans l’or n’a pas besoin de pièces d’or. Il lui suffit de se rendre sur les marchés de gros et d’acheter des lingots fiables, sûrs et moins chers. Les lingots ont l’avantage d’être faciles à stocker, à assurer et à revendre par la suite. Les coûts de transaction aller-retour maximum pour des lingots de bonne livraison seraient de 1,2 %,, soit environ un sixième du coût habituel de traitement des pièces d’or. Investir dans des pièces d’or peut présenter quelques risques que voici : payer trop cher au moment de l’achat, obtenir un très mauvais prix lors de la vente, coût d’assurance plus élevé, ou encore non-authenticité des pièces.

Les différentes sortes de pièces d’or

Le « Napoléon » est la pièce d’or la plus célèbre. À titre d’exemple, la plupart des transactions en pièces d’or en France concernent cette pièce d’or. Le « Napoléon » ou encore le « Louis d’Or » regroupe toute pièce d’or de 20 F frappée entre 1803 et 1914. Il est inconditionnellement composé d’or pur à 90 % soit 6,45 g d’or environ. Il faut noter qu’il existe des pièces d’or boursables et non boursables. En ce qui concerne le Napoléon, seuls ceux à l’effigie de « Coq Marianne » sont boursables. Autrement dit, ils bénéficient d’une prime. L’organisme de cotation des pièces de bourse officielle est le CPOR.

Il existe d’autres sortes de pièces d’or telles que « l’American Eagle », le « Reichmark », le « Kruggerand », le « Souverain Élisabeth II », le « 20 F suisse », le « 50 pesos », le « Maple Leaf » ou encore le « Vreneli ». Ce sont autant de bons supports d’investissement pour le marché boursier.

Articles similaires